Inaptitude temporaire à être Gendarme

Forum destiné à recevoir les sujets concernant la Pancréatite Chronique Héréditaire
Répondre
valdem49
Messages : 1
Enregistré le : 02 octobre 2015, 11:02

Inaptitude temporaire à être Gendarme

Message par valdem49 »

Bonjour à tous,

Mon fils de 21 ans vient d'être reconnu inapte temporaire au concours de Gendarme GAV en raison du gène de la PCH. Il est porteur du gène PRSS1 mais n'a jamais eu aucun signe de la maladie.
Le Médecin de la Gendarmerie ne connait bien entendu pas cette maladie. Personne ne sait si mon fils développera la maladie (pancréatite et/ou diabète). Par contre, je viens de trouver qu'un diabétique est d'office inapte pour les métiers de l'armée. Alors est-il déjà "grillé" ?
Pourtant à ce jour, rien ne dis qu'il sera malade. Y-a-t-il un militaire sur ce forum, qui pourrait me renseigner ?
Je vous en remercie par avance...

Valérie.
jnbl
Administrateur
Messages : 18
Enregistré le : 01 mars 2014, 00:42

Re: Inaptitude temporaire à être Gendarme

Message par jnbl »

Bonsoir,

Je ne suis ni gendarme, ni militaire, toutefois je trouve étrange le refus qui est adressé à votre fils.
Déjà, c'est dommage qu'il est déclaré ceci.
N'ayant que le gêne et donc n'ayant jamais exprimé la maladie, il aurait sans doute pu s'abstenir de le signaler.
En soi, on est tous très certainement porteur de nombreux gênes défaillants sans le savoir.
Est-ce que le fait de le savoir change quelque chose tant qu'on n'est pas affecté ? je ne suis pas sûr qu'on puisse le considérer comme malade.

C'était l'un des sujets abordés lors de la dernière réunion à Roussay, sauf que cela concernait le fait de contracter un crédit.
En gros, ça dépend sans doute de la façon dont la question est tournée.

En tout cas, il y a 4 confusions au niveau du Médecin de la Gendarmerie :
- être porteur du gêne
- avoir exprimé une ou plusieurs fois la maladie
- être impacté régulièrement par la maladie
- être diabétique

Le diabète n'est pas une conséquence obligatoire.
Il peut ne jamais arriver ou il peut survenir très tard dans la vie en fonction de la fréquence des crises (s'il y a des crises) car le diabète apparaît a priori seulement si le pancréas n'opère plus l'une de ses fonctions endocrines à savoir la sécrétion d'insuline.
Moi je suis devenu diabétique mais seulement parce qu'on m'a retiré la moitié du pancréas qui sécrétait le plus d'insuline (suite à un phénomène rare de kyste hémorragique) et que celui-ci au fil des années s'est atrophié.
Donc être diabétique et être porteur du gêne sont pour moi vraiment 2 choses bien différentes à ne pas confondre.

A voir ce que dirait un médecin spécialiste de ce sujet comme les professeurs Philippe LEVY et Philippe RUSZNIEWSKI de l'hôtipal de BEAUJON (Paris), dans le cas de votre fils, j'aurais tendance à dire qu'il devrait être considéré comme porteur sain et donc ne pas être exclu pour cette raison.

Amicalement

Johann
fred49
Messages : 8
Enregistré le : 04 août 2014, 23:22

Re: Inaptitude temporaire à être Gendarme

Message par fred49 »

bonjour
j'ai 40 ans
je me suis fait exempté pour le service militaire quand il existait.
le médecin de l'armée m'a donné cette raison:
Trop de risque qu'il m'arrive des complications pendant le service militaire donc risque que l'armée donne une rente pécuniaire.
il ne prenne pas de risque avait des personnes qui peuvent déclencher des maladies ou sont porteurs de risques génétiques.
cdt
nadine
Messages : 21
Enregistré le : 29 avril 2020, 12:32

Re: Inaptitude temporaire à être Gendarme

Message par nadine »

A l'époque : Santé Info Droits : Tel : 0 810 004 333 la ligne du CISS
m'a passé un juriste, dont voici la réponse réponse :

Pour intégrer la gendarmerie et police les critères sont très strictes.
La liste des restrictions médicales : maladies qui excluent la candidature des personnes à la gendarmerie, comprend des conditions très restrictives
Ils ont une grille interne ...qui semble couvrir toutes sortes de maladies et ils sont très pointilleux.

Un adulte, même jeune aura un recours possible si il est refusé à cause de la PCH non exprimée ( pas malade).

il y a avis et décision, il faut les distinguer.

Si ou quand il aura la décision : si il estime que la décision est abusive
il peut la contester pour accéder à ce recours.
Dans la décision officielle les voies de recours sont indiquées au dos de la feuille.
Il est prudent de s'entourer de personne juridiquement compétente , pour ce recours.
Recours qui sera à déposer devant la juridiction administrative ou voir spécifique si la décision la mentionne.

Cette décision doit être revue ou annulée
pour cela ;
il pourra se rapprocher spécialiste, d un avocat en droit médical
Demander les documents sur lesquels ils se sont basés pour la décision

Pour trouver un avocat spécialisé ; au barreau taper sur google : ordre des avocats du ressort de sa ville
puis demander un spécialisé en droit public soit en droit médical.

je suis désolée que les choses soient parfois compliquées.
Répondre